Bienvenue


Guide des bonnes pratiques

Le guide des bonnes pratiques (ancien guide hygiène) dont dispose le secteur depuis 2008 est un instrument juridiquement contraignant pour l’autocontrôle. Il facilite le travail des personnes responsables de la sécurité alimentaire en matière de mise en œuvre pratique et de documentation écrite, tout en permettant de futurs développements. Sa structure claire et son menu simple et convivial permettent à n’importe quel utilisateur de s’y retrouver rapidement.

 

Directive_BP-Guide_2019

Notes_aux_chapitre_directive_documents_formation_2019_fr


Sécurité au travail

La BCS dispose depuis 1998 d’une solution par branche MSST approuvée par la CFST, qui a été remaniée en 2011, et recertifiée par la CFST/le seco en 2012. Sa structure et son utilisation sont claires et simples, tout comme celles du guide d’hygiène. Un système (manuel) de sécurité et des listes de contrôle aident les coordinateurs de la sécurité (cosec) à mettre en œuvre la sécurité au travail et la protection de la santé au sein de leurs entreprises. La solution en ligne permet aux entreprises de disposer de documents toujours actuels, et d’être informées rapidement des nouveautés par courrier électronique. L’appel à des spécialistes de la sécurité au travail tels que les médecins du travail, hygiénistes du travail, ingénieurs de sécurité et professionnels de la sécurité se faisant de façon collective, les PME peuvent s’éviter des frais pour satisfaire à cette obligation légale. La solution par branche est l'option par excellence des PME.

 

 


Marche à suivre

Vous recevrez votre nom d’utilisateur et votre mot de passe après inscription. Ils vous permettent d’accéder à la plate-forme serveur. Chaque membre disposant d’une version personnelle et actuelle peut donc entreprendre la mise en œuvre selon ses priorités – les données étant au demeurant traitées de manière strictement confidentielle, et ne pouvant pas être consultées par des tiers.

Le guide d’hygiène et la solution par branche aident les coordinateurs de la sécurité (cosec) et les personnes responsables de la sécurité alimentaire à la mise en œuvre pratique. Leurs listes de contrôle permettent d’analyser rapidement toute entreprise pour prendre les mesures nécessaires, tout en disposant d’une documentation écrite. La solution serveur a également pour avantage de permettre une actualisation constante de tous les documents en vue de les présenter aux organes de contrôle. Les collaborateurs peuvent par ailleurs disposer en tout temps des dossiers, les documents spécifiques aux entreprises pouvant être téléchargés («uploadés») dans les deux structures.
 


Formation des personnes responsables de la sécurité alimentaire et des coordinateurs de la sécurité

Frais de séminaire

Les frais relatifs aux manuels sous forme papier ne sont pas compris dans le prix des cours, et sont donc facturés séparément. Les tarifs actuels des séminaires de l’Ecole professionnelle Richemont sont applicables. Il est évidemment possible de dispenser les cours dans les sections en cas de participation suffisante.
Le centre de compétence Richemont à Yverdon-les-Bains (tél.: 024 552 00 88 ou www.richemont.swiss) se tient à votre entière disposition pour tout renseignement sur le sujet.

La BCS se tient également à votre entière disposition en cas de questions. Ses coordonnées sont les suivantes:

BCS
Seilerstrasse 9
3001 Berne
031 388 14 14 ou d.jakob@swissbaker.ch

 

News

27.05.2021 | Coronavirus

Chers boulangers-confiseurs,

L’état d’urgence a été décrété en raison du coronavirus, en Suisse et dans les pays qui l’entourent. L’actualité est relayée en continu dans panissimo. Les informations médiatiques étant fort nombreuses, nous n’allons pas approfondir le sujet ici, mais tenons à vous rappeler les principaux chapitres qui pourraient vous être utiles.       

Sécurité au travail:
Chapitre 6.8 «Prévention de la pandémie»

Les plans de protection et les affiches ont été adaptés conformément. 

Dernière mise à jour 27 mai 2021:

  • Plan de protection pour boulangerie-confiserie valable dès 31 mai
  • Plan de protection pour café valable dès 31 mai

 

Guide des bonnes pratiques:
Chapitre 2.2. «Santé du personnel/Formation du personnel»



 

Lorsque l’on éternue, les sécrétions sont expulsées à une vitesse de 120 km/h. 

L’hygiène est donc un must! Outre les règles d’hygiène connues et établies de longue date dans le secteur, il faut également observer une distance de 1.5 mètres entre les individus. Les virus sont présents dans les sécrétions, et peuvent se transmettre directement entre humains, par gouttelettes, et c’est précisément ce qu’il faut empêcher!       

 

Bonne santé à tous!